IMG-LOGO
Accueil Article Projet « Un Gabonais, Une Boutique » le ministère de l’Economie annonce plusieurs mesures pour permettre aux compatriotes de créer leurs propres épiceries
Economie

Projet « Un Gabonais, Une Boutique » le ministère de l’Economie annonce plusieurs mesures pour permettre aux compatriotes de créer leurs propres épiceries

IMG Plusieurs jeunes gabonais pourront recevoir un soutien pour lancer leurs propres épiceries.

C’est à la suite d’une séance de travail  avec un groupe d’entrepreneurs gabonais réunis au sein  de l’organisation «  Le Boutiquier  Rentable » que le ministre de l’Economie, Mays Mouissi s’est dit prêt à prendre des mesure visant à faciliter la création des entreprises d’épiceries pour les compatriotes gabonais.

 

Au cours de la réunion qui s’est  déroulée le 2 juillet dernier, le membre du gouvernement a indiqué que cette série de mesures a pour objectif d’encourager les jeunes gabonais à se lancer dans l’entreprenariat. Il s’agit notamment des mesures relatives au financement par le ministère de l’Economie des formalités de création d’entreprises individuelles pour 100 jeunes gabonais, la facilitation par l’ANPI de toutes les formalités de création d’entreprise, la mise en relation des jeunes entrepreneurs gabonais avec la société de capital-investissement «  Okoumé Capital » afin de bénéficier de meilleurs financements, l’accès à des formations et la mise en relation avec les fournisseurs afin que les épiciers gabonais puissent profiter des meilleurs prix du marché.

 

À terme, le projet « Un Gabonais = Une Boutique » présenté par l’organisation «  Le Boutiquier  Rentable »   prévoit de mettre en place un réseau d'épiceries à travers le Gabon et envisage également de développer une centrale d’achats.

 

À l'issue de la présentation de ce projet entrepreneurial ambitieux, le Membre du Gouvernement de la Transition a félicité ses hôtes pour leur détermination à vouloir se réapproprier un pan de notre économie, aujourd'hui dominé par des expatriés. Il a souligné l'importance de l'entrepreneuriat pour dynamiser l'économie nationale, créer des opportunités d'emploi durables chez les jeunes et favoriser la préférence nationale.

 

 

Par ailleurs, d’autres pistes de solutions, notamment la délivrance de l’agrément “Vie chère”, ont été évoquées en vue de soutenir l'ensemble des jeunes entrepreneurs gabonais qui envisage de se lancer dans l'entrepreneuriat à travers l'ouverture d'une épicerie.

 

 

 

 

Partagez:

60 Commentaires

Bien initiative,mais penser aussi aux personnes vivant avec un handicap surtout les jeunes diplômés.

Marianne mapaniel - Jul 04, 20:23

Le projet est très intéressant il faut que les femmes Entreprenante bénéficie aussi du projet de grandes importance

Marianne mapaniel - Jul 04, 20:23

Le projet est très intéressant il faut que les femmes Entreprenante bénéficie aussi du projet de grandes importance

Bravo pour le projet et que l'on respecte les regles C'est enfin notre esor vers la felicitè

Zue Obiang - Jul 04, 21:40

J'ai déjà ce projet et déjà entrain de faire les économies pour sa avec le soutien financière du CTRI sa pourra bien aidé à faire plus

allay - Jul 05, 01:01

Je suis intéressé par ce projet, et je suis sur la voie, j'attends aussi le coup de pouce du CTRI pour concrétiser

Olivia Murielle - Jul 05, 04:46

Une initiative avec beaucoup de mérite !! Cela m'intéresse !

Arnaud Evaka - Jul 05, 10:08

Le Synopeg par ailleurs Syndicat National des Opérateurs Économiques du Gabon, dispose d'un répertoire des Gabonais et Gabonaises.Avec une Banque des propositions pouvant intéresser le Gouvernement CTRI

ASSANDJI-FREDERICK - Jul 05, 11:04

Bonjour,belle initiative pour les Gabonais. Toutefois je suis confronté à une situation déplorable. J'ai une épicerie que j'ai ouverte il y a seulement 1mois et demi à Bikélé dans le 3eme arrondissement de la commune de Ntoum. Le problème est que l'État effectue actuellement les travaux d'extension de voix via Mika Services. On me demande de quitter les lieux sans accompagnement. Je sollicite l'aide des Hautes Autorités. J'ai mis mes économies dans cette affaire. Comment me relancer après avoir investi près de 2.600.000f sans accompagnement ?

Batou Nathalie - Jul 05, 12:53

Très belle initiative. Je suis dans ce projet en ce moment. Suis dans la phase de construction du box. Suis tellement révoltée chaque vendredi ou jours de fêtes de moutons et autres des boutiques, comprenant notre dépendance. Vraiment que ce projet respecte les règles. Merci

MIKEMOU Price - Jul 05, 13:36

Comment participer à ce projet svp ? Très bonne initiative et je félicite le dynamisme de monsieur le Ministre de l'économie !

MBINAH Hélène - Jul 05, 14:41

J'ai cette idée et il me faut l'accompagnement. Ce projet est vraiment le bienvenu. Comment faire pour être bénéficiaire ?

Je suis Jean Claude Rogombe, de nationalité gabonaise avec une femme et quatre enfants.Ma femme est au chômage depuis plus de 10 ans .Elle est fatiguée de l'oisiveté. A ce titre, j'envisage l'ouvrir une épicerie locale et nous disposons déjà d'un local au charbonnage or , nous sommes dépourvu de moyens financiers comment faire pour bénéficier du soutien du ministère de l'économie afin de réaliser ce projet vital de produits de première nécessité.

Je suis Jean Claude Rogombe, de nationalité gabonaise avec une femme et quatre enfants.Ma femme est au chômage depuis plus de 10 ans .Elle est fatiguée de l'oisiveté. A ce titre, j'envisage l'ouvrir une épicerie locale et nous disposons déjà d'un local au charbonnage or , nous sommes dépourvu de moyens financiers comment faire pour bénéficier du soutien du ministère de l'économie afin de réaliser ce projet vital de produits de première nécessité.

Miudouma midia laure - Jul 05, 15:59

Bonjour comment participer à se projet s'il-vous-plaît ? Je félicite le dynamisme de Mr le Ministre

Miudouma midia laure - Jul 05, 15:59

Bonjour comment participer à se projet s'il-vous-plaît ? Je félicite le dynamisme de Mr le Ministre

Que faut-il faire pour être bénéficiaire ?

Bounda - Jul 05, 17:09

Bonjour et bravo pour ce projet...Mais c'est quand et comment faire pour rentrer en contact....?

Souleymane - Jul 05, 18:22

Travail

MEKAMPE Vereyl - Jul 05, 19:18

Projet très intéressant. Mais il y a deux problèmes lorsqu'un gabonais se lance dans ce genre d'initiative : 1. L'ingérence des parents qui vont mettre aux jeunes entrepreneurs les bâtons dans les roues par des bons impayés 2. La mauvaise foi des gabonais de toujours vouloir aller chez le ouest africain plutôt que d'encourager son frère gabonais. Mais il y a aussi un peu ce côté mystique de nos frères ouest africains. Suivez mon regard.

Waterloo - Jul 05, 19:21

Bonjour à tous ! Le projet est une très belle initiative. Mais il faut relever que les bénéficiaires de ce projet seront à terme confrontés à la rude concurrence des expatriés qui disposent de très forts des réseaux d'achats des produits variés et de gros defiant toute concurrence. Leur solidarité est inébranlable à faire intégrer un gabonais dans ce circuit d'achat. L'option de la centrale d'achat est louable mais ne suffira pas pour contrer le réseau commercial des expatriés huilé depuis des décennies. Je pense qu'il aurait été judicieux pour donner plus de chance aux gabonais de se lancer dans ce challenge de : - mettre en place une opération de rapatriement des expatriés sans papier qui occupent 80% des métiers du secteur informel: boutique, lavage, boîte de nuit, snack, transport, commerce de gros ( dans le grand marché de mont bouet), bars ( difficile pour un gabonais d'être distributeur). - Mettre en place une liste des gabonais intéressés par le projet, - mettre en place une cartographie georeferencée des points de création des boutiques - mettre en place au sein du ministère une équipe technique de suivi et d'accompagnement des bénéficies dans les domaines du fixe et de la comptabilité. L'ensemble de ces outils mis en place permettront de développer leur activité dans un environnement propice.

Mme ESSONGUE Nathaelle - Jul 05, 19:28

Bonsoir, merci Mr le ministre pour cette belle initiative. Comment faire pour bénéficier de ce programme ?

Magaya André Jacques - Jul 05, 20:16

Bonjour monsieur ou madame je me présente je suis Mr Magaya André je vie à port -gentil mais précisément dans le département d'étimoube cmt faut t'il faire pour ouvrir une boutique je possède déjà un local voici mes coordonnées je réponds au 062342216 ou encore au 077652263

Bonsoir Mr le ministre je suis une jeune gabonaise sans emploi j'aimerais bénéficier de cette offre je me nomme leloussi Josephine Sandrine vivant à Libreville mon contact :077498047

Berthe N. M. - Jul 05, 23:55

Belle initiative. Les gabonais ne sont pas nombreux dans ce domaine parceque ils sont découragés par des multiples taxes et à des montants très élevés. Les impôts Contrôleurs de prix Mairie AGANOR AGASA etc... On ne sait plus qui fait quoi. Et avec ça, les grossistes sont chers et c'est sur les détaillants que les Contrôleurs de prix s acharnent. Pour nous encourager, prière de revoir les taxes et les prix chez les grossistes. Vivement que ce projet aboutisse

Okane - Jul 06, 00:03

J'avais une mini épicerie au fin goudron nzeng ayong vraiment c'est pas sorcier !

Bonjour Monsieur le Ministre vraiment l´idée m´interesse c´est une très bonne initiative.

Bonjour Monsieur le Ministre vraiment l´idée m´interesse c´est une très bonne initiative.

Mouissou Ornella - Jul 06, 07:00

J'espère juste qu'ils ne vont pas prioriser les parents amis et connaissances qui eux au lieu de vraiment investir dans cela c'est pour fermer après en tout cas nous attendons la suite du projet

Bonne initiative, je suis gabonaise retraité, souhaite ouvrir une épicerie pour contrecarrer l'ouest africain qui impose sa loi au village pk85.trop c'est trop. Quelle est la procédure,ya pas que les jeunes,tous devant contribuer pas d'exclusion. Merci d'avance.

J'ai déjà l'agrément comment faire, y'a t'il un numéro ?

Intéressant monsieur le ministre se projet me va droit au cœur, s'il vous plaît monsieur le ministre comment bénéficier de ce projet ? J'ai déjà L'ANPI 066493772

Avenot Christiane - Jul 06, 08:37

Je suis intéressée par ce projet.

Bonjour monsieur Comment faut-il faire pour obtenir ce programme Et comment faire pour obtenir l’agrément, et à combien ? Merci

Très belle initiative de la part du ministre. Je suis intéressé et aimerait savoir comment en bénéficier

Bonjour ! C'est vraiment un excellent projet ! Dans ce projet, que je suggère inclusif, devrait intéresser les jeunes Premièrement pour résorber le chômage. Mais il devrait concerner toutes les catégories de gabonais, les moins jeunes, Hommes ou femmes, normaux ou vivant avec un handicap, travailleurs ou chômeurs, pour lever le défi des journées mortes de vendredi lorsque nos frères, majoritairement musulmans vaquent à leurs mosquées. Il nous faut occuper, par tous les moyens ce créneau. Je suis retraité, mais je suis obligé de créer une épicerie à Port-Gentil pour la souveraineté du Gabon. Que le CTRI pense à aider et à former les futurs épiciers à la gestion de leurs épiceries. En conclusion : Que tout gabonais qui n'est pas juridiquement interdit d'exercer une activité commerciale, le fasse, mais après une formation, même sommaire. C'est vraiment un défi national à relever à tout prix !

Alexis - Jul 06, 11:16

Les gabonais agents voraces de multiples contrôles sont à l'origine du decouragement dans ces secteurs. Je propose pour les gabonais une seule taxe annuelle comprenant les impots,la mairie,agasa... pour sortir de ce bourbier.

Chandra - Jul 06, 12:00

Bonjour, Le projet est une très belle initiative et merci pour cette nouvelle opportunité Monsieur le Ministre . Je souhaiterais connaître les mesures à prendre pour bénéficier de ce projet dans la mesure où je suis très intéressée.

Projet très intéressant pour se réapproprier notre économie vraiment dominée par les étrangers au point où lorsque ces derniers sortent ou vont à la mosquée tous les vendredis nous sommes pénalisés. C'est un projet bien réfléchi. Il faut vraiment une politique de préférence nationale dans tous les secteurs l'économie gabonaise . Comment en bénéficier s'il vous plaît Monsieur?

Mougoutsi émma flora - Jul 06, 16:06

Bonjour M. Je suis une gabonaise qui entreprend comment faire ? Je n' ai pas encore d agrément

OLLOMO Glenn-Aimé - Jul 06, 19:13

De toutes façons le bureau ne m'a jamais intéressé. Moi c'est le business et avoir une épicerie m'a toujours intéressé. Et être même un fournisseur. Le gabonais doit aussi être fournisseur. Car si on se ravitaille chez les expatriés. On aura toujours ce problème. Car ils vont toujours favoriser leurs frères...

Ovovi mombo - Jul 06, 23:36

Ah sa c'est une bonne nouvelle pour nous les jeunes, moi je suis à Port-Gentil j'ai une épicerie mais sans soutien c'est quand même fort ohh surtout pour les papiers

Bonjour je suis mirlene Boukandou Ndinga je répond au 066 90 17 54 et je rêve depuis fort longtemps à cette initiative mais les moyens font défaut. Comment y adhérer svp

Bonjour c'est une très bonne initiative car c'est un pan très sensible pour le bien être des gabonais moi je suis dans le domaine et je connais les mécanismes de ce secteur je travaille au compte de d'une société de la place et j'aimerai et j'aspire ouvrir des épiceries pour faciliter le pouvoir d'achat des gabonais je suis gabonais et je réponds au 062 94 74 54

nzenguetveronique - Jul 07, 14:14

Bonjour je suis une femme retraité j'ai de la place pour faire un local dans mon terrain pour a rondire mais fin du mois j'ai besoin d'aide pour ouvrir une épicerie comment faire pour obtenir l'aide de l'état merci de m'avoir écoutée

Vraiment Mr le Ministre de l' économie , nous sommes très fiers de vous et du CTRI en général, avec de belles initiatives promettantes. Ce sont des choses qu' on a toujours souhaité vu ce qui se passe ici les journées de vendredis ainsi que les moments de leurs grèves en ce qui concerne les boutiques et les taxis. Encore merci et félicitations de tenir à cœur la vie de vos frères et sœurs gabonais ainsi que vos mamans comme nous . Je voudrais savoir si les retraités peuvent aussi bénéficier de ce projet ? çà nous fera vraiment du bien . Besoin d' 1 élément de réponse SVP . Merci !

Le projet en lui-même est bon.tout comme l'initiative de mettre en lumière ce projet,par des travaux dirigés permis par le ministre. Je propose qu'une étude soit faite proprement dite.sans précipitations.afin que ce projets profite aux maximum a une bonne partie d'entrepreneurs volontaire et responsable .le temps de temps de faire une large diffusion qui permettra de donner certaines personnes la chance de devenir entrepreneurs engagé.ne le négligeons pas .en toute connaissance du vendredi 13h au Gabon. Un projet est un ensemble d'éléments réuni.pour le progrès ou pour servir la société.Alors prénons des dispositions qui vont avec. Nous ne voulons plus d'engagement partiel.nous aspirons au développement durable.alors promettons ceux que nous pouvons donner en toute connaissance.pour que sa serve et profite à Long terme. Ce projet je le félicite d'avantage.et je viens encore une fois .rejoindre les demandes d'accompagnement autour de ce projet.felicitation a ceux qui l'on construit.felicitation au ministre de tutelle pour avoir permis cette rencontre.qui a permis au compatriotes d'exposé et de mieux faire entendre le projet au Ministre. Mes respect Mr le ministre Mays Mouissi.

Le projet en lui-même est bon.tout comme l'initiative de mettre en lumière ce projet,par des travaux dirigés permis par le ministre. Je propose qu'une étude soit faite proprement dite.sans précipitations.afin que ce projets profite aux maximum a une bonne partie d'entrepreneurs volontaire et responsable .le temps de temps de faire une large diffusion qui permettra de donner certaines personnes la chance de devenir entrepreneurs engagé.ne le négligeons pas .en toute connaissance du vendredi 13h au Gabon. Un projet est un ensemble d'éléments réuni.pour le progrès ou pour servir la société.Alors prénons des dispositions qui vont avec. Nous ne voulons plus d'engagement partiel.nous aspirons au développement durable.alors promettons ceux que nous pouvons donner en toute connaissance.pour que sa serve et profite à Long terme. Ce projet je le félicite d'avantage.et je viens encore une fois .rejoindre les demandes d'accompagnement autour de ce projet.felicitation a ceux qui l'on construit.felicitation au ministre de tutelle pour avoir permis cette rencontre.qui a permis au compatriotes d'exposé et de mieux faire entendre le projet au Ministre. Mes respect Mr le ministre Mays Mouissi.

Moussavou Massande - Jul 07, 20:18

Très bonne initiative Monsieur le ministre. Pour ma part,vu que le projet est lancé pour essaie avec une centaine de personnes,je suggère que l'on puisse d'abord privilégier les jeunes sans emploi,les personnes vivant avec un handicap physique mais aussi les personnes vivant avec le SIDA. Et pour ce fait dans chaque catégorie prendre un minimum de 25 puis les 25 autres places aux mamans monoparentales sans emploi. Mettons de côté le privilège familiale car c'est ce qui tue les brillantes propositions élaborées par le gouvernement. Amener ces nouveaux investisseurs a reversé un montant mensuel en contrepartie afin d'aider le ministre de l'économie à financer cette fois ci 200 ou 300 personnes,ainsi les personnes ayant un emploi pourront également en bénéficier afin d'arrondir les salaires pour mieux joindre les deux bouts. Cependant que les autres ministères emboîtent le pas. Secteur agricole......

CMT CA SE PASSE JE SUUS INTERESSER

Très bonne initiative Mr le Ministre, il est nécessaire de permettre la facilitation par l’ANPI de toutes les formalités de création de tout genre d’entreprise, non seulement boutique, pour nous autre qui sommes déjà dans le lancement des petits projets d'entreprenariat mais sans agrément et autres documents.

Mengue menna Paradis - Jul 08, 10:34

Bonne initiative, à l'intérieur du pays aussi nous en avons besoin , mais j'ai peur qu'il y ai plus de demandes que d'offres, qu'elles seront les critères de validation des dossiers ?? Vraiment que les autorités compétentes tiennent compte de la géolocalisation...

Bonjour, bonne initiative, moi je dispose d'un projet dans ce sens depuis juillet 2023 et d'une attestation de formation en entrepreneuriat initier par l'ancien régime. Peut on bénéficier des financements pour mettre sur pied ce projet ?

KOMBILE VIRGINIE - Jul 08, 13:06

Projet salutaire. Restons accrocher à la concrétisation. Comment faire pour en bénéficier ?

Très bonne initiative. J'aimerais beaucoup faire partie des bénéficiaires car j'ai un projet dans ce sens mais je n'ai pas de financement.

Bonne initiative. Il faut d'abord commencer à aider les Gabonais qui ont déjà des épiceries enregistrés à ANPI. En suite recenser ceux n'ont pas encore des agréments mais qui existent déjà, après former ceux qui n'ont pas jamais commencé pour éviter l'investissement dans zéro. Et après vous pourrez prendre vos parents par affinité. C'est de ça qu'il s'agit

Je continue à dire que nous qui sommes déjà dans ce domaine,on rencontre beaucoup de difficulté. Notamment la concurrence,le non accès aux usines,la mal considération chez les grossistes, le mépris,le manque de soutien financier,les prix élevés chez les grossistes qui mettent en difficulté avec nos clients. Par exemple ils nous le litre d'huile cuisin'or à 1000f et ont doit obligatoirement revendre à 1000f, selon que le patron du CTRI a dit. Au final on tourne en pertes... Nous avons vraiment besoin de beaucoup de soutien. En passant je laisse ce message : Créons des coopératives,des fédérations des réseaux.... J'ai une coopérative à peine créé il ya seulement un jour. Pour ceux qui sont intéressés voici mon numéro WhatsApp 066 3727 15. Que les blagueurs s'abstiennent. Salut

LEPANGA Grace - Jul 22, 21:42

Un très bon projet dont je suis entrain d'économiser pour ouvrir une boutique . Mais je ne sais pas comment faire.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires