IMG-LOGO
Accueil Article Grand Libreville : 10 KM de voiries urbaines réhabilitées en béton armé
Société

Grand Libreville : 10 KM de voiries urbaines réhabilitées en béton armé

IMG Le ministre des Travaux publics sur le chantier de la voie d'accès au débarcadère de Bambouchine.

Au lendemain de la prise de pouvoir par les militaires, les travaux en urgence de réhabilitation des voiries urbaines avaient été lancés dans les quartiers du Grand Libreville. 4 mois après, plusieurs chantiers sont livrés quand d’autres sont pratiquement à la fin.

 

Le ministre des Travaux Publics, le Général Flavien Nziengui Nzoundou s’en est rendu compte au cours d’une visite de chantiers effectuée le vendredi 9 février dernier. Accompagné du Secrétaire général du ministère des Travaux publics, Pierre Matthieu Obame Etoughe, le membre du gouvernement s’est félicité de la qualité  des travaux menés par les Petites et moyennes entreprises gabonais sur  les axes, Château d’eau d’Angondjé-Cap Caravane (4Km) confié à l’entreprise Consortium International, la voie de Dégagement Montagne Sainte-Camp de police (200m) confié à l’entreprise Mika Services. Bikele-Bizango (4Km) et Accès Débarcadère Bambouchine (1.5Km) quant à eux sont confiés à BMC Architectures.

 

« Je voudrais d’abord me féliciter de ce que tous ces travaux sont réalisés par des PME gabonaises sur un total d’environ 10km de voiries. Ensuite je voudrais aussi me féliciter de la performance de certaines PME, bien évidemment il y’a quand même des petites choses à dire sur la qualité des travaux réalisés par 1 ou 2 entreprises mais toujours est-il qu’en général, il y a lieu de se satisfaire de ce que les travaux évoluent correctement » a déclaré le ministre des Travaux.

 

La présence du patron des travaux Publics a été chaleureusement accueillie par les populations directement impactées par lesdits chantiers, souligne à cet effet la cellule communication du ministère des Travaux Publics. Celles-ci n’ont pas manqué de saluer cette initiative du Ministre des TP et sa délégation. Elles ont également invité ce dernier et le Comité pour Transition et la Restauration des Institutions (CTRI), à veiller à ce que les travaux, en cours dans ces zones, connaissent une fin heureuse.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires