IMG-LOGO
Accueil Article Belgique/Festival Africain de Liège 2024 : Le Gabon hautement représenté à la célébration de cette diversité culturelle
Culture

Belgique/Festival Africain de Liège 2024 : Le Gabon hautement représenté à la célébration de cette diversité culturelle

IMG les gabonais ont démontré leur attachement à leur culture

 

Les 29 et 30 juin 2024, la ville de Liège a vibré au rythme du Festival Africain de Liège (FAL), une édition marquée par une forte participation de la communauté Gabonaise réunie au sein de l’association des gabonais de Belgique (l’Ogooué). Créé en 2013, ce festival a pour objectif de montrer aux résidents de la cité ardente (Liège) que les Africains sont présents et participent activement à la vie de la communauté. Koffi Quenum, président du FAL, insiste sur l'importance de cet événement : « Nous voulons rappeler à notre terre d'accueil que nous faisons partie intégrante de cette société et que nous contribuons à sa vitalité et à sa diversité culturelle ».

 

Depuis sa création, le Festival Africain de Liège s’est imposé comme un rendez-vous incontournable pour célébrer et faire rayonner les cultures africaines. Cette 11ème édition n'a pas fait exception, mettant en avant des aspects variés de la richesse culturelle africaine, des tambours résonnants aux danses traditionnelles, en passant par la gastronomie et l'artisanat. Pour Koffi Quenum, » à travers les sons de tambours qui résonnent, nous affirmons notre attachement indéfectible à nos racines. Nos traditions et notre culture vivent en nous, où que nous soyons ».

 

Le Gabon a été particulièrement mis en avant lors de cette édition. Son stand, richement décoré, a attiré de nombreux visiteurs curieux de découvrir ses mets traditionnels, ses gadgets et ses produits du terroir. Les visiteurs ont pu déguster des plats typiques comme le poulet au nyembwe, le poisson salé à l’aubergine, le maquereau aux feuilles de manioc, les coupé-coupés (soya), admirer et acheter des objets artisanaux gabonais, symboles d’un savoir-faire ancestral.

 

Les danses folkloriques gabonaises ont également enchanté le public. Des performances des rites Maboundi-Ma-Moudanga, Ngoze et de Nyembet etc, cérémonies initiatiques rares et impressionnantes exécuté par le groupe traditionnel Minanga-mia-Nzambe ( les étoiles de Dieu), ont offert un spectacle hautement électrique et fascinant. Serge Thierry Chavagne Mickoto, ambassadeur du Gabon près la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, présent depuis 2 ans à cet événement, a exprimé sa satisfaction : « C'est toujours une bonne chose de se retrouver dans cette place qu'on appelle cité ardente, qui ne porte pas son nom pour rien... C'est une bonne chose pour nous, société gabonaise, de partager notre culture dans des temps où le monde se divise de plus en plus. Se retrouver sous le thème de la culture, c'est une implication active de l'ambassadeur Serge Thierry Chavagne Mickoto et de son cabinet au FAL a été saluée par les organisateurs et la communauté.

 

Depuis plus d'une décennie, ils œuvrent pour que le Gabon soit dignement représenté lors de ce festival. « Ce que vous avez vu, c’est un cérémonial initiatique qui ne se voit pas tout le temps. C'est principalement du Bwiti et du Ndjembet », a -t-il expliqué, soulignant l'importance de préserver et de partager ces traditions ancestrales uniques.

 

En plus d’encourager ses compatriotes, l'ambassadeur a exprimé son souhait de voir de telles manifestations s’étendre à d'autres villes de Belgique. « Célébrer l'Afrique et sa culture dans d'autres villes serait formidable. Cela permettrait de toucher un public encore plus large et de renforcer les liens entre les communautés ».

Le Festival Africain de Liège continue de croître et de gagner en popularité. La participation active et enthousiaste des résidents de Liège témoigne de l’importance de cet événement dans le paysage culturel de la ville. En créant des espaces de rencontre et d'échange, le FAL contribue à renforcer la cohésion sociale et à promouvoir la diversité culturelle.

 

En conclusion, le Festival Africain de Liège 2024 a été une célébration éclatante de la culture africaine. Grâce à l'engagement des communautés africaines, et en particulier du Gabon, cet événement a montré que la diversité culturelle est une richesse à partager et à préserver. Les tam-tams qui résonnent encore dans les cœurs et les esprits des participants, rappelent à tous que les racines africaines sont toujours profondément ancrées.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires